Commune de Cazoulès

La Dordogne et le Lot main dans la main pour les itinérances douces

Relier la Bourboule (Puy de Dôme), source de la rivière Dordogne, à son estuaire, le Bec d’Ambès (Gironde), en passant par le Cantal, la Corrèze, le Lot et la Dordogne, le tout à vélo, c’est le projet porté par les nombreuses collectivités qui sont situées sur cet itinéraire structurant, à travers l’aménagement d’une véloroute voie verte dans la Vallée de la Dordogne. 

Si certaines parties de l’itinéraire sont déjà réalisées, d’autres sont en projet, comme par exemple le tronçon qui doit relier Cazoulès (Dordogne) à Souillac (Lot). Pour l’instant, il butte sur un obstacle de taille : le Pas du Raysse, une imposante masse rocheuse classée « Site d’intérêt pittoresque », située dans un méandre de la rivière Dordogne entre les deux communes.

Voilà pourquoi le Conseil départemental de la Dordogne, celui du Lot, et les Communautés de communes Pays de Fénelon (Dordogne) et Causses Vallée de la Dordogne (Cauvaldor – Lot), ont missionné EPIDOR (Etablissement public territorial du Bassin de la Dordogne) pour piloter une étude de faisabilité du franchissement du Pas du Raysse. 

A cet effet, les acteurs du projet que sont Germinal PEIRO, président du Conseil Départemental de la Dordogne, Serge RIGAL, président du Conseil Départemental du Lot, Raphaël DAUBET, président de Cauvaldor et Joël BARBERY, conseiller communautaire du Pays de Fénelon délégué à la piste cyclable se sont retrouvés jeudi 6 août sur site à Cazoulès pour effectuer un point d’étape sur ce dossier qui doit permettre la connexion entre deux secteurs touristiques d’importance.

Deux scénarios sont envisagés : la création d’un encorbellement le long de la falaise et la création d’une passerelle reliant la Dordogne et le Lot à la hauteur du camping de Cazoulès. Le résultat de cette étude doit être communiqué dans quelques mois.

Il restera encore un autre point noir à régler pour compléter l’itinéraire de la véloroute voie verte dans la Vallée de la Dordogne, celui de la traversée de Beynac pour laquelle une itinérance douce était prévue dans le projet de contournement.

Actus

Pin It on Pinterest

Partager

Avec vos amis.