Bibliothèque de Cazoulès

Apocalypse Kosovo

La voie ferrée longe le “monstre” : les cuves de l’usine abandonnée de Trepça ; 25 tonnes d’ammoniaque, 5.000 d’acide phosphorique, 10.000 d’acide sulfurique et autres gâteries.

Auteur : BOYER Olivier
Éditeur : Rail noir
Catégorie : Étiquette :

La voie ferrée longe le “monstre” : les cuves de l’usine abandonnée de Trepça ; 25 tonnes d’ammoniaque, 5.000 d’acide phosphorique, 10.000 d’acide sulfurique et autres gâteries. Cible idéale pour un attentat terroriste, suffirait d’y précipiter un train… Certains y songent. Voilà ce que redoute Virgile, officier français de renseignement du Commandement des Opérations Spéciales (COS) au Kosovo. Sa feuille de route ? Vous occuper de l’univers étudiant et mettre de l’ordre dans ce bordel ! dixit son chef. Redonner à un monde pulvérisé un semblant de cohérence, une paille… L’enlèvement de la belle et jeune Nora, leader charismatique des étudiants albanais mobilisés contre l’oppression serbe, ne va pas lui faciliter la tâche. Virgile, au cours de sa mission, va croiser une mosaïque de personnages dont les rôles plus ou moins troubles reflètent la tragédie du Kosovo. Au-delà de la fiction, l’auteur – lui-même officier de renseignement au Kosovo – donne à mieux entrevoir les entrelacs compliqués de tous ces destins qui tissent la trame de ce pays déchiré par les affrontements incessants entre Albanais et Serbes.

Livre

Pin It on Pinterest