Bibliothèque de Cazoulès

Catilina ou la gloire dérobée

Catilina ou la gloire dérobée
Rome, 63 av. J.-C., 8 novembre, réunion extraordinaire du Sénat

Auteur : GUENA Yves
Éditeur : Flammarion
Catégorie : Étiquette :

Catilina ou la gloire dérobée
Rome, 63 av. J.-C., 8 novembre, réunion extraordinaire du Sénat. Cicéron se lève et, désignant l’un des sénateurs, s’écrie : « Ne vois-tu pas, Catilina, que notre patience est à bout ? » S’ensuit l’une des séances les plus dramatiques de toute l’histoire parlementaire.
Nous sommes au paroxysme d’une tragédie politique dont les protagonistes, Catilina et Cicéron, s’affrontent depuis près de trois ans pour la conquête du pouvoir.
La séance du 8 novembre tournera au désavantage de Catilina. Sa vie est menacée. Le voici contraint de jouer son va-tout et de prendre les armes contre la République.
Cette période, où le pouvoir était vacillant et où les grands chefs de clan qui se le disputaient ne reculaient devant aucun moyen, revit à travers le récit d’un jeune compagnon de Catilina qui découvre la vie et les femmes, en même temps que la politique et la guerre.
Yves Guéna a su rendre vivant et passionnant un épisode clé de l’histoire romaine.

Auteur : Yves Guéna
Yves Guéna est président du Conseil Constitutionnel. Ancien combattant des Forces Françaises Libres, puis membre du Conseil d’État, il débute sa carrière politique en 1962, dans le sillage du général de Gaulle. Il sera durant trente-cinq ans député, sénateur, conseiller général de la Dordogne et maire de Périgueux. Il détiendra sous de Gaulle et Pompidou, divers portefeuilles ministériels : PTT, information, transport, industrie.
Nommé au Conseil Constitutionnel en 1996, il en devient président en 2000.
Yves Guéna est l’auteur de nombreux ouvrages et essais tels que « Le Baron Louis », couronné par l’Académie française (Librairie Académique Perrin, 1999), « Écrits et discours, I et II » (Dordogne de demain, 1987 et 1999), un roman historique, « Moi duc de Lauzun, citoyen Biron » (Flammarion, 1997) et une pièce, « Phèdre 2000 » (éd. Séguier, 2000).

Livre

Pin It on Pinterest