Bibliothèque de Cazoulès

Les encriers de porcelaine

A l’automne 1935, Augusta, fraîchement promue de l’école normale, découvre sa toute première classe dans un village d’une vallée paisible.

Auteur : MALAVAL Jean-Paul
Éditeur : De Borée
Catégorie : Étiquette :

A l’automne 1935, Augusta, fraîchement promue de l’école normale, découvre sa toute première classe dans un village d’une vallée paisible.

Elle y est accueillie par Henri Jacquet, instituteur vieillissant qui partage l’opinion générale que les enfants ne sont que des paysans arriérés incapables de sortir de leur condition.

Elle-même fille d’ouvriers, elle estime que l’école doit réparer les injustices de la société. Seule contre tous, Augusta veut prouver qu’ils ont tort et permettre à tous ses élèves d’obtenir le ” certif “.

Ce joli brin de fille qui ne s’en laisse pas démontrer attire les hommes du village, sous le regard courroucé des ” bien pensants “.

L’abbé et le maire, qui ne cache pas ses opinions fascistes, s’opposent à elle.

Les obstacles se multiplient devant la jeune femme à laquelle aucun échec ne sera pardonné…

Livre

Pin It on Pinterest