Bibliothèque de Cazoulès

Mitterrand et les 40 voleurs

” 7 avril 1994 : François de Grossouvre est retrouvé mort, suicidé dans son bureau à l’Élysée. Nouvelle affaire d’État. Conseiller et vieux compagnon du président de la République dont il est depuis trente-cinq ans l’éminence grise, Grossouvre connaît les moindres secrets de François Mitterrand. Depuis 1982 et mes premières grandes enquêtes sur la corruption socialiste, je le rencontre régulièrement, à l’abri des regards. Durant toutes ces années, il devient un ami et me livre d’inquiétantes confidences sur les coulisses de l’État PS, les réseaux de l’affairisme politique et les ” 40 voleurs… ” que le président de la République tolère autour de lui, encourage parfois, protège toujours. Conformément à ses vœux, le révèle dans ces pages pourquoi François de Grossouvre s’est senti trahi par le président. Pourquoi, jusqu’à la fin, il a porté à son encontre les plus graves accusations. A la suite de mon précédent livre, Lettre ouverte d’un ” chien ” à François Mitterrand au nom la liberté d’aboyer, j’ouvre ici de nouveaux dossiers. Ils donnent la clé du système pervers qui, après avoir désespéré le premier ministre Pierre Bérégovoy, a fini par tuer François de Grossouvre. “

Auteur : MONTALDO Jean
Éditeur :
Catégorie :

Livre

Pin It on Pinterest