Commune de Cazoulès

Situation COVID au 26/03/2021

« Mesdames, Messieurs les Maires,

La dégradation marquée des indicateurs épidémiologiques me conduit à vous alerter sur le risque de basculement à court terme de notre département dans la catégorie des territoires soumis à des restrictions sanitaires renforcées. La circulation du virus s’est en effet fortement accélérée : le taux d’incidence a atteint 231, et le taux de positivité s’établit désormais à 6,1 %, soit le double du taux constaté il y a un mois. Cette situation critique rend, plus que jamais, le respect des consignes de la distanciation sociale, des gestes barrières et du couvre-feu absolument impératif.

Ce numéro est donc consacré à vous décrire l’évolution de la situation sanitaire, qui prend la forme d’une nouvelle vague causée par la prédominance des variants britannique, brésilien et sud-africain, mais également à vous rappeler les règles à faire respecter du fait de l’état d’urgence sanitaire, notamment pour encadrer les réunions et les manifestations en extérieur.

En plus de notre discipline individuelle et collective, la campagne de vaccination permettra à moyen terme d’émerger de cette période de restrictions. C’est pourquoi je souhaite vous informer des derniers développements de notre stratégie vaccinale, articulée autour de trois priorités : le fonctionnement à capacité maximale des centres existants, l’amélioration du maillage territorial pour une vaccination en proximité et enfin l’amplification du dispositif du « aller vers », dont vous êtes les acteurs incontournables pour garantir la vaccination des moins mobiles. »

«La situation sanitaire et le rappel des règles de l’état d’urgence sanitaire.

La situation se dégrade fortement en Dordogne et fait écho à la troisième vague évoquée par le Premier Ministre.

Le taux d’incidence a plus que doublé par rapport au point bas constaté fin février. Il est largement supérieur à la moyenne régionale (170). Cette plus forte circulation du virus s’explique en partie par une plus forte prévalence, dans les tests réalisés et criblés, des variants britanniques majoritairement et des variants type brésilien et sud-africain dans plus de 15 % des cas.

La situation sanitaire est plus particulièrement préoccupante sur le territoire des deux agglomérations où la circulation du virus paraît encore plus active. Cette évolution rend plus que jamais nécessaire le respect des consignes des gestes barrières, de la distanciation physique et du couvre-feu.

Je vous rappelle que dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, les rassemblements de plus de six personnes dans les lieux publics sont interdits, de même que les rassemblements festifs et familiaux dans tous les établissements recevant du public. Par ailleurs, les déplacements ne répondant pas aux motifs dérogatoires sont interdits entre la Dordogne et les départements concernés par les mesures sanitaires renforcées et ce dans les deux sens. Tout contrevenant sera verbalisé par les forces de police ou de gendarmerie.

Je vous demande à nouveau de restreindre au maximum les réunions non essentielles à la vie de votre commune, de reporter toute manifestation à caractère inaugural, sportif ou culturel afin de réduire drastiquement le brassage des personnes et freiner la circulation du virus. »

Actus

Pin It on Pinterest

Partager

Avec vos amis.